Passez à l’action pour le climat

Nous avons besoin d’investissements dans l’énergie renouvelable, les technologies propres et la fabrication verte. Cela permettra d’éviter une crise climatique et créer des emplois bien rémunérés. Appuyez l’action climatique pour un avenir durable.
Ajoutez votre voix

Le Canada doit faire sa part en investissant dans la fabrication et l’infrastructure vertes, l’amélioration des transports en commun ainsi que les bâtiments verts et l’éco-rénovation d’habitations.

Fabrication et infrastructure vertes

Moyennant les investissements appropriés, le Canada peut être un chef de file en matière d’innovation de fabrication d’écotechnologies.

Il y a lieu d’investir dans l’infrastructure pour bâtir le réseau énergétique de l’avenir à l’aide de la main-d’œuvre spécialisée dont nous disposons au Canada. Nos marchés publics doivent tenir compte à la fois des incidences sur le climat et des emplois canadiens.

L’engagement du gouvernement fédéral à revitaliser le secteur manufacturier canadien et à investir dans la recherche-développement verte au Canada créera des centaines de milliers de bons emplois. Notre action climatique doit passer par l’investissement dans la fabrication canadienne, la technologie canadienne et la main-d’œuvre canadienne.

Meilleurs transports en commun et véhicules à émission zéro

Plus de 80 % des membres de la population canadienne habitent des villes. Les transports comptent actuellement pour le quart des émissions de carbone du Canada.[1]

Pour que le Canada fasse sa part dans la protection de notre planète, les membres de sa population doivent avoir la possibilité de recourir aux transports en commun.

Pour les travailleurs et les travailleuses à faible revenu, une panne d’autobus peut comporter l’incapacité de payer le loyer. Il nous faut des transports en commun rapides, pratiques, fiables et gratuits pour que les gens se rendent à temps là où ils doivent aller.

Les transports en commun pratiques, fiables et gratuits sont profitables à tous. Le Canada doit assurer une liaison ferroviaire électrique à grande vitesse entre les communautés.

Cela reliera les collectivités nordiques, isolées et autochtones et améliorera l’accessibilité et la mobilité. Des transports en commun entièrement électriques réduiraient non seulement les émissions mais aussi la congestion routière et accroîtraient la productivité.

Le Canada devrait être un chef de file de la fabrication de véhicules à émission zéro afin que, à mesure que la demande de ces véhicules augmente, sa population puisse en choisir un fait au pays.

Nous devons électrifier les parcs automobiles du gouvernement, y compris ceux de sociétés d’État telles que Postes Canada. L’expansion des transports en commun et la construction de véhicules verts sont des activités génératrices d’emplois.

[1] https://equiterre.org/sites/fichiers/fmm_transportation_recs.pdf(en anglais seulement)

Bâtiments verts et éco-rénovation d’habitations

Nous vivons dans un pays d’extrêmes de température, mais nos habitations et nos autres bâtiments ne sont pas construits en conséquence. Les bâtiments sont la troisième source de gaz à effet de serre (GES) au Canada.[2]

Le Canada a besoin d’un programme qui favorise l’éco-rénovation grâce à des subventions et à des prêts à intérêt nul ou faible. Cela aidera les Canadiennes et les Canadiens à réduire les émissions de GES en stimulant l’installation de panneaux solaires, de fenêtres neuves, d’appareils électroménagers à haut rendement énergétique et d’autres dispositifs écoénergétiques.

Nous gagnerons de trois façons en investissant dans les bâtiments verts et l’éco-rénovation d’habitations : cela réduira les émissions, créera des milliers de bons emplois et cela coupera d’environ la moitié nos factures de chauffage et de refroidissement.

[2] https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/indicateurs-environnementaux/emissions-gaz-effet-serre.html